A la Une

La protection des données personnelles en débat

Vendredi 4 avril, à 18h à la Galerie des Franciscains (Entrée libre et gratuite)

La question des données personnelles cristallise bien des débats de notre société numérique. Comment concilier des aspirations majeures comme : la transparence et le droit à la vie privée, le droit à la mémoire et le droit à l'oubli ?

Les Archives municipales de Saint-Nazaire vous invitent à débattre le 4 avril à 18h à la Galerie des Franciscains, avec des spécialistes du numérique et des archivistes.

Opens internal link in current windowEn savoir plus

 

 

L'évacuation des civils de la Poche de Saint-Nazaire (septembre 1944)

Face à la poussée des Alliés débarqués en Normandie en juin 1944, une poche de résistance allemande se forme avec Saint-Nazaire comme point névralgique. Deux semaines après la création de la Poche de Saint-Nazaire, les volontaires sont invités à quitter cette zone à pied dans un premier temps.

Pour ce nouveau rendez-vous autour de la Seconde guerre mondiale, nous vous proposons de découvrir la lettre dans laquelle le sous-préfet de Saint-Nazaire, explicite les conditions d’évacuation des civils début septembre 1944.

 

 

 

 

 

9 novembre 1942 : le bombardement de l'école d'apprentissage des chantiers

 

A l’approche de la commémoration du  massacre des apprentis, l’Unité Animation-prévention du CCAS, avec le soutien des Archives municipales, organisait une rencontre sur ce tragique événement qui fit 163 morts. Les Archives municipales vous proposent de redécouvrir le déroulement de cette journée du Initiates file download9 novembre 1942.

 

Saint-Nazaire : l'album des mairies de repli

Suite aux bombardements du 16 février 1943, la mairie de Saint-Nazaire est endommagée. Les services se replient à l'Ecole Pratique d'industrie, qui sera incendiée à son tour lors des bombardements du 28 février 1943. C'est le début, pour l'Administration municipale, des mairies de repli.

Un album photo présente ces divers lieux qui ont abrité les services municipaux, entre 1943 et 1960, de la mairie d'origine jusqu'à l'hôtel de ville reconstruit.

La démission de François Blancho : un refus du régime de Vichy

François Blancho

Dans ce troisième article consacré à la Seconde Guerre mondiale, nous vous invitons à découvrir Initiates file downloadla lettre par laquelle François Blancho explique sa démission, en 1941, du poste de maire de Saint-Nazaire.

François Blancho fut un maire emblématique de Saint-Nazaire. Son départ de la mairie s’effectue sous l’occupation allemande, alors que le gouvernement de Vichy incite la population française à la collaboration.

François Blancho explique dans cette lettre adressée au préfet de Loire-inférieure les raisons qui le poussent à quitter son poste : malgré son désir de rester administrer sa ville natale, à laquelle il reste profondément attaché, il ne supporte plus la politique du maréchal Pétain visant à écarter tout dissident politique.

Les Sections Sanitaires Automobiles Féminines : des femmes dans la guerre

Pour ce Opens external link in new windowsecond rendez-vous autour de la Seconde Guerre mondiale, nous vous proposons de découvrir l’action méconnue des femmes ambulancière des Sections Sanitaires Automobiles Féminines (SSAF).

Présentes à Saint-Nazaire à partir de février 1942, ces femmes avaient pour mission de secourir les blessés, de transporter les victimes vers les hôpitaux, d’évacuer les enfants hors de la ville, mais aussi de former aux gestes de secours, de visiter les centres de repli et de participer au ravitaillement des populations.

Des rapports conservés dans le fonds du Directeur urbain de la Défense Passive, Roger Campredon, les montrent perpétuellement sur la brèche et intervenant au péril de leur vie.

Boxe France-Allemagne en 1955 : l'interview de François Blancho

Photographie du disque 78 tours conservé aux Archives municipales

Les Archives municipales participent à l’édition 2013 de Croisements Numériques.

Dans ce cadre nous vous invitons, en partenariat avec l’INA, à découvrir Opens external link in new windowun enregistrement de François Blancho, interviewé par Radio Bretagne en 1955 sur une rencontre de boxe France-Allemagne.

La Défense Passive à Saint-Nazaire : le fonds Campredon

Pendant l'année 2013, les Archives municipales viendront enrichir le portail collaboratif initié par le Musée de l'histoire de Nantes autour des deux guerres mondiales à Nantes et Saint-Nazaire.

Régulièrement nous mettrons en avant un document ou un fonds éclairant l'histoire de la Seconde Guerre mondiale à Saint-Nazaire.

Vous pourrez retrouver ces informations dans ces pages ou sur le Opens external link in new windowportail collaboratif. Pour ce premier rendez-vous, nous vous proposons de découvrir le fonds Campredon sur la Défense Passive.

La lettre du quincaillier Buisneau, complément

La publication de la lettre de Joseph Buisneau, quincaillier nazairien en 1866, a suscité de nombreuses réactions dans le journal Ouest-France.
L’intérêt pour ce quincaillier d’un autre temps, s’est également manifesté par des visites de Nazairiens aux Archives municipales afin de consulter ces documents jusqu’alors inédits.

Monsieur Patrick Pauvert a également mis à notre disposition différents annuaires appartenant à sa collection personnelle et Madame Olga Foucaud nous a fait part de ses souvenirs cette boutique, située à l’angle de la rue de Nantes et de la rue du Prieuré près de laquelle son père, tailleur, tenait un commerce (4 rue des Halles).

Ces contributions nous ont permis de préciser l’histoire de la quincaillerie Buisneau.