L’étang du Bois-Joalland partiellement vidé

Postée le 09 janv. 2017
L'étang du Bois-Joalland est passé d'environ 7 mètres de profondeur à moins d'un mètre pour être nettoyé. (©Ville de Saint-Nazaire - Bruno Bouvry)

L'étang du Bois-Joalland est passé d'environ 7 mètres de profondeur à moins d'un mètre pour être nettoyé. (©Ville de Saint-Nazaire - Bruno Bouvry)

Le nettoyage de l’étang du Bois Joalland a commencé le 12 décembre 2016. Il est entré dans sa 3è phase : le dégagement des épaves et des pieux.

Une centaine d’anciens pieux d’amarrage sont enlevés par les services de la mairie et seront remplacés par des bouées. Accumulés au fil des années, ces pieux sont jugés dangereux. Des bateaux abandonnés, généralement les barques de propriétaires décédés, sont retirés.



C’est la première fois depuis sa création en 1917 que l’étang est ainsi vidé, d’environ un quart de son eau, et nettoyé. « L’eau a été envoyée dans les réseaux vers les étangs en contrebas, Guindreff, Les Québrais, le Parc paysager et le trop plein est parti en mer », indique le responsable des activités et bases nautiques à la Ville de Saint-Nazaire, Fabrice Buisson. La vidange permet de retirer les détritus et de renouveler l’eau stagnante. Le service Education sportive et nautisme de la Ville espère également faire disparaître des algues irritantes pour la peau, avant de lancer un diagnostic de vulnérabilité.


Les adhérents des clubs qui utilisent l’étang participent à cette opération de nettoyage exceptionnelle. Il reste à répertorier et nettoyer les buses pour permettre un meilleur écoulement de l’eau. La pluie fera le reste en remplissant le plan.




Catégorie : Tourisme loisirs