Zéro pesticide à Saint-Nazaire pour une ville plus saine

Postée le 21 avril 2017

La Ville de Saint-Nazaire lancera en mai une campagne de communication « zéro pesticide dans ma ville ». Son objectif : souligner que les espaces publics de Saint-Nazaire sont entretenus sans produits chimiques, respectant ainsi l’interdiction en vigueur depuis le 1er janvier 2017. Une manière, pour la municipalité, de communiquer sur les bénéfices environnementaux d’une telle initiative et faire changer le regard sur les nouveaux modes de gestion des espaces publics.

Jugés longtemps indispensables pour l’entretien des espaces publics, les pesticides sont au centre des préoccupations environnementales car ils contribuent à la dégradation de l’environnement et nuisent à la santé publique. Depuis le 1er janvier 2017, l’usage des produits phytosanitaires est interdit sur les espaces verts, les forêts, les voiries (dont les trottoirs) et les promenades (chemins de randonnées, allées de parcs, etc).

Les collectivités locales adoptent donc de nouveaux modes de gestion des espaces en minimisant le recours à ces produits. Ceci implique une autre façon de penser, d’aménager et d’entretenir le territoire qui doit se traduire par la mise en place d’un programme d’actions sur plusieurs années, répondant à des niveaux de services prédéfinis. Ces politiques de gestion des espaces plus respectueuses de l’environnement répondent à plusieurs objectifs :

  • Protéger la ressource en eau
  • Protéger la santé des habitants et des jardiniers municipaux
  • Améliorer la biodiversité
  • Préserver la qualité du paysage communal
  • Optimiser le budget d’entretien des espaces publics

Saint-Nazaire au rendez-vous depuis plusieurs années

La Ville de Saint-Nazaire n’a pas attendu la loi sur la transition énergétique pour réduire l’emploi de produits phytosanitaires dans l’entretien de ses espaces. Depuis l’an 2000, sa consommation de pesticides est passée de 1400 litres par an à 700 en 2009 et 0 en 2015. Une seule exception concerne les terrains de sport engazonnés qui doivent répondre à des normes strictes. Les terrains sont désherbés à la main chaque semaine et ne reçoivent de pesticides qu’en cas de maladie uniquement.

Comment faire sans les pesticides ?

Depuis plusieurs années, les services de la Ville se sont organisés pour se passer des pesticides.
Outre les outils mécaniques comme le rotofil et le recours à des produits bio, la Ville privilégie une réflexion en amont et poursuit des expérimentations sur les méthodes et les aménagements. Cela se traduit par une gestion différenciée des parcs et jardins et des plantations en pied d’arbres ou de murs. Enfin, du 1er avril au 30 septembre, quatre agents supplémentaires renforcent les équipes pour assurer le désherbage. 

Des cimetières plus verts

A Saint-Nazaire, la démarche zéro phyto concerne les espaces verts, les services Propreté et Voirie, mais aussi, depuis un an, les six cimetières de la ville. La mission des six agents chargés de leur entretien et de la gestion des opérations funéraires : embellir les lieux et faire cohabiter entretien et usage, tout en réduisant le désherbage.

A Toutes Aides, des essais pour un traitement différencié sont actuellement pratiqués sur un carré : tapis de sédum, copeaux de ciment, plantes vivaces et plaquettes de résineux sont testés, ainsi que trois sortes de gazon pour les allées tertiaires. Un premier bilan est en cours, il aboutira à un déploiement plus large à l’automne. Les allées principales seront bitumées et les allées secondaires aménagées avec du sable ciment.


Catégorie : Mairie